29 octobre 2020

Andrea Brazeau : Inuite et enseignante

Si l’année 2020 rime avec pandémie, elle marque aussi une prise de conscience collective, à l’échelle mondiale, sur la présence du racisme systémique dans les sociétés. Pour mieux comprendre ce phénomène, nous nous sommes entretenus avec Gina Thésée, professeure au département de didactique de l’Université du Québec à Montréal et Cotitulaire de la Chaire UNESCO en démocratie, citoyenneté mondiale et éducation transformatoire. Nous explorons avec elle les liens, le plus souvent invisibles, qui relient racisme et environnement, ce qu’on appelle le racisme environnemental.
24 septembre 2020
y a-t-il du racisme en environnement?

Y a-t-il du racisme en environnement?

Si l’année 2020 rime avec pandémie, elle marque aussi une prise de conscience collective, à l’échelle mondiale, sur la présence du racisme systémique dans les sociétés. Pour mieux comprendre ce phénomène, nous nous sommes entretenus avec Gina Thésée, professeure au département de didactique de l’Université du Québec à Montréal et Cotitulaire de la Chaire UNESCO en démocratie, citoyenneté mondiale et éducation transformatoire. Nous explorons avec elle les liens, le plus souvent invisibles, qui relient racisme et environnement, ce qu’on appelle le racisme environnemental.
9 septembre 2020

À la découverte de l’économie circulaire au Québec

À l’instar de l’ensemble des pays de la planète, la COVID-19 a frappé de plein fouet le Québec en 2020. Une politique sanitaire exceptionnelle a alors été mise en place à l’échelle de la province pour lutter contre la pandémie. Le confinement a modifié nos habitudes de vie, comme en témoignent la hausse du télétravail, les étudiants qui passent leurs examens à la maison et les deux mètres de distanciation sociale. Tous ces bouleversements ont même causé une panique chez certaines personnes, causant des raretés dans les épiceries, dont le papier de toilette et la farine.
3 septembre 2020

Le plein air, l’environnement et l’éducation

Déchets, excréments et matériels de camping brisés laissés sur la plage, la Gaspésie est prise d’assaut cet été. Les touristes débarquent et oublient de faire attention aux magnifiques milieux naturels qu’ils viennent admirer. Ils ne sont pas les seuls à vouloir profiter de la nature : les deux tiers des Québécois ont fait du plein air dans les trois dernières années ! Mais savons-nous comment nos activités peuvent impacter les milieux naturels ? Peut-être aurions-nous besoin collectivement de quelques cours de rattrapage en éducation relative au plein air et à l’environnement ?
13 juillet 2020

Thérèse Sagna : défendre les femmes et l’environnement

À son arrivée au Québec, Thérèse apprend que son diplôme d’infirmière n’est pas reconnu. Interpellée par les besoins des femmes, surtout en situation de pauvreté, la Sénégalaise décide de ne pas refaire ses études, mais de se réorienter comme intervenante dans un centre des femmes. Aujourd’hui coordonnatrice du Regroupement des femmes de la région de Matane, elle réside au Bas-Saint-Laurent depuis 25 ans, si bien que Thérèse se proclame elle-même avec humour « une Québécoise pure laine ». Impliquée auprès d’organisations régionales, nationales et internationales, elle a une feuille de route bien chargée. Découvrez comment l’infatigable Thérèse cherche à améliorer ce qui l’entoure, qu’il soit question d’enjeux sociaux ou environnementaux.