COLLOQUE 2021 : RESSOURCES PÉDAGOGIQUES
Si vous souhaitez utilisez ces ressources, merci de citer les personnes et organismes. Il s'agit de contenu de qualité qui à demandé beaucoup de travail. Merci !

Mot d'ouverture de Jacqueline Romano-Toramanian: »» Regarder ««
Mot de François Reeves : »» Regarder ««
Mot d'Alain Denault : »» Regarder ««
Panel d'ouverture : »» Regarder ««
Panel de clôture : »» Regarder ««

1. Propositions de la jeunesse pour une transition juste et équitable

»» Lire la présentation ««

Animation : Amélie Côté, Analyste en réduction à la source chez Équiterre, Catherine Gauthier, Directrice générale chez ENvironnement JEUnesse, André-Yanne Parent, M.Sc, Directrice générale du projet de la Réalité climatique Canada
Public : Collégial, adultes.

L’Accord de Paris adopté le 12 décembre 2015 reconnaît que « des modes de vie durables et des modes durables de consommation et de production [...] jouent un rôle important pour faire face aux changements climatiques ». Dans ce contexte, un groupe de travail coordonné par ENvironnement JEUnesse a proposé trois axes pour transformer nos rapports à la société et à l’économie, à la nature et à nous-mêmes d’ici 2030 : (1) rompre avec la société de consommation et respecter les limites de la Terre ; (2) améliorer notre rapport à la nature ; et (3) encourager une écocitoyenneté active. La conférence permettra d’ aborder les mesures phares dans chacun de ces axes, y compris le rôle central de l’éducation relative à l’environnement"

2. La santé environnementale, au cœur du développement d’un pouvoir d’agir !

»» Voir l'enregistrement ««
Animation : Nathalie Robitaille, inhalothérapeute, directrice Synergie Santé Environnement (SSE)
Public : Milieu scolaire et réseau de la santé et des services sociaux.

L’Accord de Paris adopté le 12 décembre 2015 reconnaît que « des modes de vie durables et des modes durables de consommation et de production [...] jouent un rôle important pour faire face aux changements climatiques ». Dans ce contexte, un groupe de travail coordonné par ENvironnement JEUnesse a proposé trois axes pour transformer nos rapports à la société et à l’économie, à la nature et à nous-mêmes d’ici 2030 : (1) rompre avec la société de consommation et respecter les limites de la Terre ; (2) améliorer notre rapport à la nature ; et (3) encourager une écocitoyenneté active. La conférence permettra d’ aborder les mesures phares dans chacun de ces axes, y compris le rôle central de l’éducation relative à l’environnement"

4. Les enjeux de l'insecticide Bti sur la biodiversité

»» Voir l'enregistrement ««
Animation : Animation : Christiane Bernier et Danièle Dugré de la Coalition biodiversité-Non au Bti.
Public : Secondaire, collégial, adultes.

Au Québec, on traite au pesticide Bti (Bacillus thuringiensis israelensis) des milliers d’hectares de milieux humides, de ruisseaux, de fossés, de tourbières, etc. autant afin de détruire les larves de moustiques et de mouches noires que pour des raisons de confort. Le Bti est une bactérie larvicide qui sécrète des protéines cristallisées qui, lorsqu’elles sont absorbées par les larves, se changent en molécules toxiques qui perforent les parois de leur estomac. Dans les milieux humides, tout comme partout dans notre environnement, tout est interrelié. Si on tue ces espèces ciblées, on en détruit d’autres non-ciblées, ce qui contribue au déclin de plusieurs autres espèces (oiseaux insectivores, libellules, amphibiens, chauves-souris, certains poissons, etc.) puisqu’on élimine un maillon essentiel de la chaîne alimentaire. De plus, comme la nature ne connaît pas le vide, le fait de détruire une espèce, fait place à d’autresespèces qui elles, peuvent devenir une menace réelle.

8. Éducation relative à l’alimentation - À la découverte de La marmite éducative

»» Voir l'enregistrement «« (enregistrement du colloque de l'AÉPQ, contenu similaire à l'atelier du colloque de l'AQPERE)
»» Aller à la plateforme de La marmitte éducative ««
Animation : Gaëlle Zwicky, Équiterre
Public : Préscolaire, primaire, secondaire, activités jeunesse (camps d'été, maisons de jeunes, etc.)

Élaborée par Équiterre en collaboration avec la Table québécoise sur la saine alimentation (TQSA), la nouvelle plateforme La marmite éducative (www.lamarmiteeducative.ca) lancée en octobre 2021 rassemble une panoplie d’outils et de services en éducation relative à l’ alimentation. Touchant de près les thématiques de la saine alimentation et de l’alimentation durable, cet atelier permettra aux intervenants et intervenantes œuvrant auprès des jeunes de découvrir les secrets de cette plateforme unique et originale qui leur est destinée. Les participants seront également invités à explorer collectivement les défis et les solutions pour promouvoir des choix alimentaires sains, locaux et écoresponsables à travers l’éducation des 0 à 17 ans.

9. Les conséquences de la privatisation des biens communs.

»» Voir l'enregistrement ««
Animation : Hélène Tremblay et Philippe Giroul, Agora des Habitants de la Terre.
Public : Tous.

• Faire connaître les actions de l'Agora des Habitants de la Terre qui est un mouvement citoyen mondial pour la défense et le partage équitable des biens communs en particulier la santé, l’éducation et l’eau.
• Comprendre la privatisation des biens communs que nul ne peut s’approprier parce qu’ils appartiennent à tous les êtres vivants pour aujourd’hui et pour demain.
• Réfléchir sur les actions possibles pour que les jeunes puissent contribuer solidairement à sauvegarder et prendre soin ce qui est essentiel à la vie de tous les habitants de la Terre?

12. Une Pierre – Deux Coups

»» Voir l'enregistrement ««
»» Lire la présentation ««
Animation : Animation : René Prince, enseignant secondaire/ David Baillargeon, enseignant secondaire (membre du comité environnement du SEDR) / Cynthia Prévost, enseignante college / Marie-Pierre Cormier, enseignante maternelle (membre du comité ACTE SEBF) /Yvon Camirand, co-animateur, retraité Brundtland, initiateur de Activité éducative Un Arbre - Une Vie.
Public : Tous.

Sans contredit, l’arbre, peu importe son gabarit ou sa nature, a la capacité de nous protéger contre les trois plus grands problèmes de notre siècle : Les changements climatiques, nourrir le monde et la santé (physique et mentale). Mais encore faut-il qu’il fasse partie de notre milieu de vie avec toute sa biodiversité. Cet atelier vous permettra de rencontrer et de discuter avec des professionnels de l’éducation, de différents niveaux et de différentes régions du Québec, vous partageant comment ils ont su permettre à leur milieu de se relever les manches et passer à l’ action pour se doter d’un milieu de vie plus sain. Une Pierre - Deux Coups (sous projet de Un Arbre – Une Vie) est né avec l’arrivée de la pandémie. Les milieux éducatifs ont été fermés, les jeunes sont à la maison… Alors le projet les suit avec tous les outils.

16. L’école à ciel ouvert, un guide pour tous.

»» Lire la présentation ««
»» Voir le Guide L’école à ciel ouvert ««

Animation : Bertille Marton, conseillère pédagogique en environnement, Cassandra Brassard,ergothérapeute, Geneviève Fafard, ergothérapeute, Manon Bélanger, conseillère pédagogique, Marie-Hélène Guimont conseillère pédagogique en éducation physique et à la santé, CSSDM
Public : Préscolaire, primaire (incluant le service de garde), secondaire.

La démonstration des bienfaits de la nature sur le bien-être et la réussite des enfants n’est plus à faire. Un guide à été créé visant à partager une vision commune au sein du CSSDM et à centraliser des informations relatives à l’apprentissage à l’extérieur en un seul document. Au cours de cet atelier, nous découvrirons, de manière interactive,cet outil clé en main qui propose un pas-à-pas afin d’organiser des activités éducatives et pédagogiques à l’extérieur,sans rien oublier. Deux volets seront plus spécifiquement abordés : • À quoi penser? Comment s’organiser pour vivre des apprentissages dehors, dans un environnement extérieur non spécifiquement aménagé pour des activités éducatives (présentation d’un pas-à-pas) ? • Quelles questions se poser avant de se lancer dans l’aménagement d’une classe extérieure (mobilier)? Commentaménager et utiliser celle-ci?

18. Les pratiques éducatives pouvant intégrer la santé environnementale, parcours d’expérience en enseignement supérieur FWB, (Fédération Wallonie-Bruxelles-Belgique)

»» Lire la présentation ««
Animation : Marina Gruslin /Ed.Form. Dev.Durable.
Public : enseignants ou futurs enseignants, adultes.

Les apprentissages relatifs en sciences suscitent des questions « socialement vives » en résonance avec l’actualité. Apprendre que chaque jour les connaissances scientifiques progressent et ne sont pas des certitudes, demande aux enseignants d’approfondir les questions, d’avoir de l’esprit critique et du pragmatisme mais aussi de l’humilité face aux autres puissants acteurs de l’éducation que sont devenus les réseaux sociaux pour les étudiants. Amener les questions de santé environnementale en tant que supports didactiques et en débattre, peut leur donner le rôle de situation problème et servir pour apprendre avec motivation. Les risques de santé pour l’homme et le vivant(perte de biodiversité) permettent de comprendre ces interdépendances santé et environnement et demander en droit l’application du principe de précaution. Un curriculum de santé environnementale mis en place et des pistes d’actions éducatives et outils didactiques « engagées pour » la santé environnementale et les ODD vous seront présenté.

19. Former des éco-citoyens conscients des effets de la pollution

»» Lire la présentation ««
Animation : Camille Arnodin, directrice d’études qualitatives et Clara Boutet, doctorante en anthropologie sociale (UMR 7367) – pour Koipoluki, un programme pédagogique initié par le Fonds pour l’éducation et la prévention en santé des Assurances du Crédit Mutuel.(Françe)
Public : primaire.

Koipoluki, le laboratoire des savoirs sur l’environnement et la santé est un programme pédagogique français visant à impliquer les enfants dans la démarche pédagogique. D’abord, enquêter pour comprendre les effets d’un polluant surle corps et l’environnement, puis jouer pour enrichir leurs connaissances sur le fonctionnement du corps et, enfin,fabriquer un outil de transmission.
L’atelier consiste à partager les différents outils facilitant l’implication des enfants, la constitution des savoirs et leur transmission, en se focalisant sur la « frise du savoir ». Nous invitons ici les participants à découvrir les partis pris de Koipoluki à travers l’analyse de cet outil pédagogique, décliné sur trois thématiques (emballages plastiques, écrans et alimentation industrielle), avant une restitution des réflexions à partager en grand groupe.En amont, nous présenterons brièvement le programme, dont la particularité est d’avoir été co-conçu avec ses destinataires (enfants et médiateurs).

20. La nature, créateur de bien-être.

»» Lire la présentation ««
Animation : Julie Lan, Association Semis à tout va...(France)
Public : personnes en proie à une forme d'addiction.

"La nature, créateur de bien être" est un projet qui se réalise en France, en Auvergne depuis 2 ans. Il est un programme d'accompagnement dans et avec la nature, imaginaire, domestique et sauvage à destination d'un groupe de personnes en proie à diverses addictions. Ce projet est réalisé par une éducatrice en environnement et une assistante sociale de l'association Addiction France. L'objectif de ce projet est d'accompagner les personnes à se reconnecter à la nature et a développer progressivement leur pouvoir d'agir. Le projet a débuté en 2019 et il évolue au fur et à mesure des années en intégrant des temps spécifiques et accentués sur l'approche sensible et sensorielle, des causeries philosophiques et des moments d'interconnaissance avec le vivant.

C. Prendre soin de la planète tout en prenant soin de soi (Écoanxiété & stratégies d'adaptation pour les jeunes et les adultes)

»» Lire la présentation ««
Animation : Inês Lopes, PhD, Psychologue, Éducatrice à l'environnement, Documentariste.
Public : Tous.

Les changements climatiques (CC) sont considérés comme l'un des problèmes de santé publique les plus importants du 21e siècle. Éduquer à l’environnement est donc essentiel, mais en parallèle on observe aussi plus d’écoanxiété.Comment encourager les jeunes et les adultes à prendre soin de la planète tout en prenant soin de soi? Inês Lopes estconceptrice pédagogique en ERE et psychologue. Dans les classes, dans son bureau de psychologue, tout comme dans des organismes voués à l’engagement écosocial, elle aura croisé des gens vivant toute une gamme d’émotions face aux défis environnementaux. Via le modèle des stratégies d’adaptation, quatre catégories de réactions types seront présentées (à haute ou à faible auto-efficacité). Des exemples concrets de projets ancrés dans la résilience et les solutions seront également exposés (p. ex. BD Les CC, mes émotions et mes stratégies d’adaptation; La ligne du littoral;Citoyens du futur).

E. Liens probables entre la perte de la biodiversité et certaines maladies émergentes.

»» Voir l'enregistrement ««
Animation : Linda Binette, chercheure indépendante
Public : Tous, primaire.

Nous verrons certaines des causes entrainant la perte de la biodiversité et certaines espèces menacées seront présentées. Quelques maladies émergentes zoonoses seront mentionnées. Il sera question des valeurs à acquérir et à cultiver par les décideurs et acteurs de demain et aussi d’aujourd’hui afin de mettre en œuvre les solutions de changement.

G. Musiquer pour la planète

»» Lire la présentation ««
Animation : Louise Morand, enseignante en musique, préscolaire, primaire et Chargée de cours à l'UQAM
Public : préscolaire, primaire.

En lien avec l’axe 1 du colloque, cet atelier vise à partager des orientations de travail et des ressources pédagogiques pour mettre l’éducation musicale au service de l’éducation à l’environnement et l’écocitoyenneté au préscolaire et aux trois cycles du primaire. Les trois compétences du programme de la formation québécoise en musique au primaire seront abordées. Des modèles de spectacles et de participation à des événements à l’extérieur des murs de l’école, sont d’autres avenues présentées pour favoriser le développement des compétences musicales allant de pair avec celui d’un pouvoir agir pour la sauvegarde de la planète et du bien commun.

H. Mieux gérer ses matières résiduelles avec la Patrouille Eurêko!

»» Lire la présentation ««
Animation : Sarah Tsonde , EURÊKO!
Public : secondaire, collégial, adulte.

La Patrouille EURÊKO! est un projet né dans le cadre d’une campagne de sensibilisation unique au Saguenay en 2011.Elle se distingue par son équipe intergénérationnelle et pluridisciplinaire issue de milieux divers ayant à cœur et en commun la promotion d’un mode de vie écoresponsable axé sur le principe des 3RV-E.
À titre de coach environnementaux, les agents de sensibilisation de la Patrouille Eurêko! abordent les questions sociales liées aux changements climatiques dès le plus jeune âge. Grâce à ses différentes activités, elle contribue à conscientiser le citoyen en diffusant des gestes simples et positifs portant sur la gestion de ses matières résiduelles et l’utilisation responsable de ses ressources.La présentation aura pour but de souligner l’importance des gestes individuels qui sont la clé pour contribuer à un changement global. De plus, elle mettra en avant les outils et axes de sensibilisation mis en valeur lors des mesures d’approche à la population.

I. Arsenic provenant de la Fonderie Horne dans l’air ambiant à Rouyn-Noranda, une décision politique et économique, au détriment de la santé de la population et de l’environnement.

»» Voir l'enregistrement ««
Animation : Nicole Desgagnés, Infirmière-gestionnaire retraitée du réseau de la santé et Pierre Vincelette, médecin retraité spécialisé en pédiatrie, membres du Comité Arrêt des Rejets et Émissions Toxiques de Rouyn-Noranda (ARET)
Public : secondaire, collégial, adulte.

À l’automne 2018, la Direction de la santé publique de l’Abitibi-Témiscamingue a effectué, auprès des jeunes enfants vivant en bordure de la Fonderie Horne, une étude sur l’imprégnation au plomb, au cadmium et à l’arsenic. Cette étude démontre une imprégnation d’arsenic dans leur organisme à des niveaux anormalement élevés et inquiétants. Le taux moyen d’arsenic mesuré dans leurs ongles était en moyenne 3.7 fois supérieur que le groupe témoin non exposé. Plus important encore, 20% d’entre eux atteignaient des taux dit “extrêmes“, soit de 8 à 40 fois plus haut. La DSP-AT souligne avec insistance : «…une exposition continue à des concentrations au-delà de 15 ng/m³ ne permettrait pas de protéger les enfants des effets neurotoxiques pouvant être induits par l’arsenic». Pourtant le gouvernement autorise à partir de 2021 une cible de 100 ng/m³ quand la norme québécoise est de 3 ng/m³.

J. Des jeunes engagé.e.s grâce à un programme de science citoyenne!

»» Lire la présentation ««
Animation : Cécilia Mélé et Mathilde Crépin-Bournival, Julie-Christine Martin, Groupe d'éducation et d'écosurveillance de l'eau (G3E)
Public : secondaire.

Dans le cadre du projet Des rivières surveillées, s’adapter pour l’avenir!, le G3E met en place son premier comité jeunesse sur l’eau. Il réunira 10 à 15 jeunes du secondaire en provenance de partout au Québec. Ils.elles se réuniront chaque mois en mode virtuel ainsi qu’en personne deux fois par an pour discuter d’actions collectives et locales à leur portée.
Le G3E souhaite échanger avec les participant.e.s sur les :
• Bonnes pratiques lors de discussions de groupe avec des jeunes du secondaire.
• Moyens de capter l’attention des jeunes en mode virtuel.
• Sujets à aborder en lien avec les changements climatiques et les cours d’eau.
• Actions à la portée des jeunes du secondaire.
Joignez-vous à nous pour une courte présentation sur notre démarche suivie de discussions en sous-groupes et contribuez ainsi à l’évolution du comité jeunesse du G3E!

L. VIVRE AVEC LE SOLEIL

»» Voir l'enregistrement vidéo ««
Animation : Pierre Cesarini, Ass Sécurité Solaire & Passerelles.info et Philippe Martin, Environnement et changement climatique canada
Public : Tous.
Alors que le dérèglement climatique s'accélère, Vivre avec le Soleil, est un programme de prévention solaire dans le cadre d'un partenariat entre l'ass. Sécurité Solaire, centre collaborateur de l'OMS, et Passerelles.info, membre des clubs pour l'UNESCO. Il repose sur la mobilisation d'enseignants et/ou d'animateurs qui mènent des activités avec les élèves/enfants pour découvrir notamment
- les effets du soleil sur la santé,
- les origines des couleurs de peau,
- le soleil et ses rayons, quand il est dangereux, quand il ne l'est pas
- les moyens de protection
Après avoir vu les enjeux, les ressources pédagogiques existantes et leurs évaluations, les participants échangeront dans la perspective de construire leur projet de prévention solaire.

2221
téléchargement
hydro quebec
Pub_CarteAffairesNew[44963]
teher